Les Tigres de Louisiane, par David Coulon

dimanche 13 mai 2007 par Nicofig

La première brigade de Louisiane fut formée à la fin de l’année 1861 et se rendit immédiatement dans l’Est afin de se joindre à l’armée de Virginie. Elle était composée des 6e, 7e, 8e, et 9e régiments de Louisiane auxquels on ajouta le 1e bataillon de Louisiane, les fameux ‘ Tigres de Wheat ‘. Bien qu’ils furent toujours en minorité au sein de la brigade de Louisiane, ils devinrent l’élément le plus remarquable et sans aucun doute le plus remarqué de cette brigade. Composée de rebuts et d’anciens prisonniers, leur uniforme sortait de l’ordinaire et contribuèrent en partie à les distinguer parmi les autres troupes. Le bataillon fut constitué par Chatham Wheat (1826-1862), personnage hors du commun, né en Virginie, diplômé de l’université de Nashville en 1845, il étudiait le droit lorsqu’éclata la guerre du Mexique. Il s’engagea aussitôt et termina le conflit avec le grade de capitaine. De retour à la vie civile, il ouvrit un cabinet juridique à la Nouvelle Orléans et réussissait assez bien mais trouvant cette vie très monotone, il abandonna tout pour devenir mercenaire en 1850. Pendant les dix années qui suivirent, il combattit à Cuba, Mexico, au Nicaragua et en Italie. Lorsque la guerre civile commença il leva un bataillon de volontaires du Mississipi et de la Nouvelle Orléans. Le bataillon arriva juste à temps pour participer à la bataille de Bull Run et fut placé sous le commandement du colonel Nathan G. Evans. Ils eurent un rôle capital dans le déroulement de l’affrontement car ils parvinrent à tenir l’aile gauche des confédérés lorsque le reste des troupes se repliait vers la colline Henry et dans la contre attaque qui s’ensuivit, repoussèrent brillamment les troupes fédérales plus nombreuses. Ils eurent grâce à cette action d’éclat une réputation de ténacité et de férocité (ils avaient jeté leurs fusils et chargé avec leurs couteaux) qui allait se confirmer dans les batailles suivantes. Wheat fut sérieusement blessé par une balle qu’il reçut entre les poumons. Très calme, il répondit au médecin qu’il ne comptait pas mourir maintenant et se remit de sa blessure. Peu de temps après Bull Run, le bataillon fut incorporé dans la nouvelle 1e brigade de Louisiane commandée par Richard Taylor, fils du dernier président des Etats-Unis Zachary Taylor et frère de la première femme du président Jeffersson Davis. Cette brigade faisait partie de la divison du major-général Richard S. Ewell, envoyée dans la vallée de la Shenandoah, au début de l’année 1862 afin de donner un coup de main au général jackson. Elle participa à toutes les victoires de “ Stonewall ” du 20 mai au 9 juin 1862 : Front Royal, Winchester, Cross Keys, et Port Republic. Après cette campagne la brigade fut transferrée dans l’armée de Virginie du Nord et participa à la bataille de Gaine’s Mill le 27 juin 1862 où Wheat fut mortellement blessé. Ce dernier disparu, l ‘esprit des Tigres s’éteignit avec lui. Sans Wheat, ces soldats étaient incapables de rester en ligne, devenaient indisciplinés et négligeants. Les désertions se multiplièrent et le bataillon fut dissout. Les hommes furent répartis dans les autres régiments de la brigade de Louisiane. Désormais sous le commandement (jusqu’au printemps 1864) du Brigadier-général Harry T. Hays, la brigade participa au sein du IIe corps aux combats des années 1863 et 1864.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 257372

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSSécession RSSArticles   ?

Creative Commons License