Notes sur les pompons de la cavalerie française en 1812

mardi 5 août 2008 par Nicofig

D’après le règlement de 1812, toutes les armes de la cavalerie devaient porter le pompon distinctif de mêmes formes et dimensions que celui de l’infanterie, et les compagnies d’élite, l’aigrette écarlate particulière aux compagnies de grenadiers.

Aux autres compagnies étaient affectées les couleurs distinctives ci-après :

- 2e comp. du 1er escadron, houpette rouge ;

- 1re comp. du 2e escadron, houpette bleu céleste ;

- 2e comp. du 2e escadron, houpette bleue et blanche ;

- 1re comp. du 3e escadron, houpette aurore ;

- 2e comp. du 3e escadron, houpette aurore et blanche ;

- 1re comp. du 4e escadron, houpette violette ;

- 2e comp. du 4e escadron, houpette violette et blanche.

La couleur blanche, distinctive des deuxièmes compagnies de chaque escadron, occupait le centre du pompon et avait un diamètre de 25 millimètres.

Les corps ne possédant pas de compagnie d’élite portaient :

- 1re compagnie du 1er escadron, la houpette rouge.

- 2e compagnie du 1er escadron, la houpette rouge et blanche.

Décision du 9 novembre 1810 sur la coiffure des troupes de toutes armes, et règlement de 1812.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 257372

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSNapofig RSSUniformes et Drapeaux   ?

Creative Commons License